aurelien-goutsmedt

Aurélien Goustmedt

Post Doctorant

Center for the History of Political Economy, Duke University

aurelien.goutsmedt@univ-paris1.fr

macroéconomique inflation stagflation années 1970

Robert E. Lucas Thomas Sargent Robert J. Gordon

À propos

Lors de ma thèse, je me suis intéressé aux transformations de la macroéconomie dans les années 1970 et ce que l’on a appelé la “révolution de la nouvelle économie classique”. Je montrais que le processus de transformation était loin d’être aussi direct que ce qu’une certaine histoire standard laissait penser. Je rejettais une lecture en termes de succession d’écoles de pensée (la nouvelle économie classique et les modèles RBC qui renversaient le paradigme keynésien, avant l’arrivée des nouveaux keynésiens et l’émergence de la “nouvelle synthèse néoclassique”). Je me concentrais sur la manière dont les macroéconomistes interprétaient la stagflation à l’époque. Cela permet de comprendre comment les keynésiens ont réagi aux critique des nouveaux classiques (et ainsi de voir que la réaction “nouvelle keynésienne” était déjà bien en place dès les années 1970), mais aussi d’observer la persistence de la modélisation macroéconométrique standard. Cette relecture contextuelle et empirique de la macroéconomie permet de faire apparaître des ressemblances entre la crise traversée à l’époque par la discipline, et celle rencontrée depuis la crise financière de 2008.

A la suite de ma thèse, j’ai commencé à m’intéresser aux effets de ces transformations de la macroéconomie sur l’expertise économique et les politiques économiques. La fin des années 1970 et le début des années 1980 sont souvent considérés par les historiens et les politistes comme une période d’intenses transformations en termes de politiques économiques (parfois appelé “tournant néolibéral”), ce qui incite à tracer une ligne droite entre les transformations de la macroéconomie, et ces changements de politiques économiques. Tout comme l’évolution de la macroéconomie dans les années 1970 et 1980 apparaît tout sauf linéaire, la situation en termes d’expertise économique s’avère complexe. Par exemple, les modèles macroéconométriques dits “keynésiens” et critiqués par les économistes nouveaux classiques dans les années 1970 se sont maintenus dans les institutions de la politiques économiques jusque dans les années 1990 et n’ont parfois été que partiellement remplacé par les modèles DSGE.

Un de mes projets de recherche actuels s’intéresse à l’étude du Humphrey-Hawkins Act. Etabli aux Etats-Unis en octobre 1978, il fixe un objectif explicite de 4% de taux de chômage et de 0% d’inflation.Le président américain doit s’engager à réaliser ces objectifs, et la Fed doit publier des rapports bi-annuels pour expliquer sa politique en fonction de ces objectifs. Cette loi est considérée comme l’établissement officiel du “double mandat” de la Fed. Or, la première version du projet de loi (en 1974) portait en fait uniquement sur le taux de chomâge, élaboré par des mouvements promouvant les droits civiques ainsi que par des défenseurs de la planification nationale. J’étudie l’implication des économistes dans les débats sur ce projet de loi et sur les réécritures ultérieures du projet. Un second projet de recherche, en collaboration avec Juan Acosta, Béatrice Cherrier, François Claveau, Clément Fontan et Francesco Sergi, porte sur l’histoire de l’expertise économique au sein de la Bank of England, depuis les années 1970.

Publications

2019

  • Goutsmedt, A., Guizzo, D., & Sergi, F. (2019). An agenda without a plan, Robert E Lucas’s trajectory through the public debate. Œconomia, 9(2).

  • Goutsmedt, A., Pinzon-Fuchs, E., Renault, M., & Sergi, F. (2019). Reacting to the Lucas Critique, The Keynesians’ Pragmatic Replies. History of Political Economy, 51(3), 535–556.

  • Goutsmedt, A. (2019). Stagflation and the crossroad in macroeconomics, the struggle between structural and New Classical macroeconometrics. Document De Travail Du Centre d’Economie De La Sorbonne.

2018

  • Goutsmedt, A. (2018). Thomas Sargent face à Robert Lucas, une autre ambition pour la Nouvelle Economie Classique. Œconomia, 8(2).

  • Goutsmedt, A., & Rubin, G. (2018). Robert J. Gordon and the introduction of the Natural Rate Hypothesis in the Keynesian Framework. History of Economic Ideas, 26(3), 157–187.

2017

  • Goutsmedt, A. (2017). The Macroeconomists and Stagflation, Essays on the Transformations of Macroeconomics in the 1970s (PhD thesis). Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2015

  • Goutsmedt, A., Pinzon-Fuchs, E., Renault, M., & Sergi, F. (2015). Criticizing the Lucas Critique, macroeconometricians’ response to Robert Lucas. Document De Travail Du Centre d’Economie De La Sorbonne.